Golf d'Amnéville
Golf d'Amnéville les Thermes

MENU
Dernière minute
  • Greens : OUVERTS // Chariot : OK // Voiturette : NON
Publié le 28 juin 2017 - Enseignement / Tout savoir sur le golf / Le jeu de Golf Imprimer Envoyer à un ami

Le jeu de Golf

Le golf est un sport complexe dont le principe est pourtant très simple.

Le golf est un sport complexe dont le principe est pourtant très simple: il faut envoyer une balle, en un minimum de coups, dans un certain nombre de trous disposés sur un terrain. Il est cependant impossible de le pratiquer sans avoir assimilé les «gestes» techniques qu'il requiert.

Après chaque lancer, la balle doit être jouée là où elle se trouve, sauf règles locales, il est interdit de la déplacer. Si elle sort du terrain (hors-limites), elle est remise à l'endroit (le golfeur droppe sa balle) où elle a été précédemment jouée et le golfeur est assujetti à une pénalité. Si un joueur égare sa balle, il a, après cinq minutes de recherches, le droit d'en jouer une nouvelle, en tenant compte, bien sûr, des coups joués avec celle qu'il a perdue.

Pour devenir un bon golfeur, il faut s'entraîner peu de temps mais très souvent; le practice, aire totalement indépendante du parcours, est l'endroit réservé à l'apprentissage et à l'entraînement. En effet, la répétition d'un mouvement développe la «mémoire» du muscle et les sensations propres à l'exécution d'un bon swing. Peu à peu, les techniques de jeu doivent devenir des automatismes. Durant les parcours, les joueurs chevronnés pratiquent une concentration au coup par coup. Entre deux swings il se relaxent, sans pour autant relâcher leur attention. Patience et maîtrise de soi sont les qualités de base d'un bon golfeur.

Le score

Selon la distance, et l'habileté du joueur, le nombre moyen de coups pour atteindre le trou varie; ainsi est déterminé le score de référence, le par. Un trou situé à une longueur de moins de 228 m se joue en trois coups (par 3); entre 228 et 434 m, il faut un coup supplémentaire (par 4); à plus de 434 m, cinq coups sont nécessaires (par 5). L'idéal du nombre de coups, pour un excellent joueur (handicap 0), sur un parcours de 18 trous, est donc de 72.

Le handicap

Le classement d'un joueur est établi, puis modifié, au cours des compétitions et selon son score par rapport au par du parcours. Ainsi, le handicap 0 correspond à un score égal à celui inscrit sur la carte de parcours (un golfeur non classé a un handicap 36); et un golfeur de handicap 35, réalise un score de 35 coups au-dessus du par (72 + 35 = 107).

Les coups

Il est très difficile de maîtriser l'ensemble de la gamme des coups qu'il convient d'accomplir pour «briller» sur un parcours.

Dans un premier temps, le golfeur, après avoir choisi le bon club, doit adopter une bonne position (l'adresse), pour frapper la balle car l'alignement du corps et l'orientation de la face du club, selon le terrain, et par rapport à l'objectif, déterminent la réussite du mouvement. De même, l'écartement des pieds, ou stance, qui diminue à l'approche du trou, est très important.

Le swing est le mouvement du joueur avec son club, lorsqu'il tape la balle. Le pivot, l'action du bras, la position du poignet et de la face du club en sont les éléments essentiels. Il se décompose en quatre temps: la montée, la descente, la traversée, le finish.

Les effets de la balle

Il faut être un bon joueur pour obtenir de la balle des effets; ceux-ci dépendent du positionnement du corps et d'un swing «plus ou moins ouvert».


La réussite d'un coup dépend essentiellement du choix de la canne, de l'appréciation du terrain (relief) et des conditions de jeu (vent, pluie) et des qualités du golfeur!

Agenda des compétitions

Compétitions à venir :

Voir toutes les compétitions

Nos partenaires